Fiches

FICHE N°2 : ACCORD DE L’ADJECTIF

1) Si l’adjectif est relié par ou

Si l’adjectif ou a une valeur additive, il est possible de le remplacer par et qui prend donc la marque du pluriel.

Si le ou a une valeur inclusive, il n’est pas possible de le remplacer par et qui ne prend pas la marque du pluriel.
Son attitude exprimait une indifférence ou une hostilité profonde (personne ne peut exprimer ces deux sentiments à la fois).

2) Si l’adjectif se reporte à des noms juxtaposés

Si l’on considère que ce sont deux choses en gradation, il ne faut pas accorder, car l’idée se renforce.
Elle fut envahie par une joie, une allégresse immense.

Si l’adjectif n’est ni une gradation ni un synonyme : à quoi se rapporte l’adjectif ? Et il faut accorder.
Elle éprouva une faim, une soif inconnue.

3) Même


Même » s’accorde lorsqu’il précède immédiatement un nom et exprime la similitude, car il est un adjectif.
Elles ont fait les mêmes études
.

« Même » s’accorde également lorsqu’il est placé après un pronom personnel (« moi », « toi », « lui », « elle », « eux », « elles », etc.).
Les deux mots sont, de plus, reliés par un trait d’union.
Elle l’a fait ellemême.
Ils l’ont fait euxmêmes.

Lorsqu’il suit un nom pour le renforcer, « même » s’accorde aussi, mais il ne faut pas mettre de trait d’union.
Il est la délicatesse même.
Ce sont les paroles mêmes qu’il a prononcées.

Pas de trait d’union non plus lorsqu’il suit un adverbe.
Cela s’est passé ici même.

En revanche, « même » est invariable lorsqu’il est placé avant un nom et signifie « jusqu’à », « aussi », car il est alors un adverbe.
Même ses chaussettes étaient mouillées.

4) Tout

-Si « tout » peut être remplacé par « entièrement » ou « complètement« , il reste invariable devant un adjectif masculin et féminin, qu’il soit au singulier ou au pluriel. Des jouets tout cassés= des jouets complètement cassés. Une poupée tout abîmée=complètement abîmée.

Exception: devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un « h » aspiré, tout s’accorde. Des robes toutes décousues. Toute hâlée

-Si « tout » peut être ôté de la phrase, il s’accorde, car il s’agit d’un adjectif indéfini.​ Même principe en le remplaçant tout par n’importe quelle.

-« Tout » reste singulier dans les expressions en tout cas, tout compte fait, de toute façon, à toute force, à toute heure, de toute manière, à tout prix, à tout propos et de tout temps.

-« Tout » reste pluriel dans les expressions tous azimut, toutes choses égales, en toutes lettres, en tous lieux, de toutes pièces, tous publics, en tous sens.

« Toute à vous » (dans le sens corps et âme) est réservé au langage de la passion.

« Tout à vous » relève de la coutoisie. 

​5) Tel

Si tel est adjectif, il s’accorde toujours avec le nom qui suit.
Il bondit, telle une flèche.
Il aime les plantes telles que l’hibiscus
.

Tel s’accorde avec le nom auquel il se rapporte.
On la laisse telle quelle, la blessure risque de s’infecter.
Il trouve toujours tel ou tel prétexte pour s’absenter.

6) Adjectifs employés adverbalement

L’adjectif est employé comme adverbe: l’adjectif est placé derrière un verbe, même si le verbe au pluriel, puisqu’il s’y rapporte.
Ces filles étaient court-vêtu.

Il faut accorder si deux adjectifs sont placés côte à côte, que le premier adjectif soit un adverbe ou non.
Ils sont tombés raides morts.

Un adjectif épithète est placé à côté du verbe, et s’accorde.

Adjectif attribut = adjectif qui est placé derrière le verbe être ou un verbe d’état (paraître, sembler, avoir l’air, demeurer) et s’accorde.

7) Avoir l’air

Si le sujet est une personne, on peut accorder avec le sujet ou avoir l’air.
Elle a l’air sérieux.

Si le sujet est une chose, il faut accorder avec le sujet.
Ses propositions ont l’air sérieuses.

8) Demi

Lorsqu’il est placé devant un nom, « demi » est invariable : il ne prend donc ni « e » ni « s ». Il faut mettre également un trait d’union : une demiheure, des demisœurs, des demilitres.

Lorsqu’il est placé derrière un nom, « demi » prend la marque du féminin (« e ») si le nom est féminin, mais jamais celle du pluriel (jamais de « s », donc). Il n’y a aucun trait d’union : trois heures et demie, deux ans et demi.

« Demi » est également invariable lorsqu’il est placé devant un adjectif, ce qui est plus rare : des boîtes demi‑pleines.

L’expression « à demi », placée devant un adjectif ou un participe passé, est également invariable, mais on ne met pas de trait d’union : Ils étaient à demi morts de froid. (Cette règle est vue dans le module Excellence.)

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: