Fiches

ÉCRITURE DES ACRONYMES

Un acronyme est un mot formé d’initiales ou de syllabes de plusieurs mots, prononcé comme un mot ordinaire.


L’acronyme suit les mêmes règles que le sigle : pas de point abréviatif, pas de trait d’union, pas d’accent.
Il s’écrit en lettres capitales (par exemple : ONU, SMIC), sauf s’il s’agit d’un nom propre de minimum cinq lettres 5. Il ne prend, dans ce cas de figure, que la majuscule initiale (= en début de mot / nom).
Par exemple : Afnor, Benelux.
Lorsque l’acronyme est un nom commun reconnu par les dictionnaires, il s’écrit en lettres minuscules, sans majuscule initiale : ovni, laser, radar.

Il peut, comme nom commun, prendre la marque du pluriel : des ovnis.

ITALIQUE ET TITRE D’ŒUVRE

Il faut mettre les titres d’œuvres (et les noms de journaux ou de périodiques) en italique dans un texte qui ne l’est pas ou en romain ( c’est à dire écriture droite, donc écriture standard) dans un texte en italique.


On peut éventuellement opter pour des guillemets ; l’important est de « signaler » qu’il s’agit d’une œuvre ou d’un journal.


N.B. Les ouvrages sacrés ne se mettent ni en italique ni entre guillemets. Même chose pour les recueils : codes de lois, guides (le Code civil, le guide Michelin…).

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: